pour ajouter cette page à vos favoris

La solution la plus efficace : la contention veineuse

Le retour veineux.

La maladie veineuse s’explique souvent par la fragilité du mécanisme qui assure le retour du sang veineux. Pour remonter de la voûte plantaire à l’oreillette droite, partie du cœur dans laquelle arrive le sang, le sang veineux doit franchir à la verticale une distance d’environ 1,50 mètre. Cette défaillance du retour veineux est appelée insuffisance veineuse. Elle est due au sang qui stagne dans les veines. Leurs parois se dilatent, entraînant dans un premier temps une sensation : de jambes lourdes, de crampes et de gonflement, puis dans un deuxième temps l’apparition de varices et d’autres complications. L’installation d’une insuffisance veineuse, plus fréquente chez la femme, est favorisée par le terrain héréditaire, l’excès de poids, la chaleur, le port de vêtements ou de chaussures trop serrés, la station debout prolongée, l’alcool, le tabac...

Les méthodes de contention.

Le principe de la contention veineuse est de renforcer les mécanismes naturels de retour veineux. On exerce sur les jambes une pression dégressive de bas en haut. Il existe plusieurs types de contentions :

  ·        Les bandes : Elles sont utilisées lors d’un traitement d’attaque pour réduire l’oedème, dans les affections aiguës ou encore après une intervention chirurgicale. Elles seront posées dès le réveil, de bas en haut en commençant l’enroulement à la racine des orteils, qui doivent rester libres. Attention à ne pas trop serrer pour éviter un effet garrot.

·        Les chaussettes, bas ou collants : Ils sont indiqués en relais des bandes lorsque l’oedème a disparu ou en première intention au stade non compliqué de la maladie veineuse. Ils seront enfilés sans plisser et sans les étirer ; un applicateur permet de les faire glisser plus facilement.

Ce qu’il faut savoir :

Il existe plusieurs forces de contention selon la pression exercée au tiers inférieur de la jambe : légère, moyenne, forte, très forte, extra forte. Le choix de la contention est dicté par le médecin, selon le degré de l’insuffisance veineuse.

Dans les cas bénins : Vous pouvez choisir à la pharmacie, pour les contentions légères, le modèle qui vous sied le mieux. De nombreux coloris et motifs vous permettront de les assortir. Nous sommes à votre disposition pour vous conseiller, et pour vous faire essayer le modèle le plus adapté.

Quelques astuces en complément de la contention : Pensez à relever le bas de votre lit. Le retour veineux s'effectuera mieux pendant la nuit. La sensation de jambe lourde dès le matin est ainsi diminuée.

pour ajouter cette page à vos favoris
Nos marques